Actualités des MDPH

Les MDPH vont se fondre dans les Maisons de l’autonomie

Lundi, 09 Novembre 2015 13:28

Source : faire-face.fr

Le Parlement a définitivement adopté le texte donnant un cadre légal aux Maisons départementales de l’autonomie, qui seront communes aux personnes handicapées et aux personnes âgées. Les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) risquent d’y perdre leur toute relative indépendance, sous la mainmise des conseils départementaux.

Les Maisons départementales de l’autonomie (MDA) viennent d’obtenir le feu vert du Parlement. L’article 54 ter du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement a été définitivement adopté le 28 octobre. Il donne un « cadre juridique souple » aux MDA, en projet dans de nombreux départements. Ces structures regrouperont « la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et des personnels et des moyens matériels du département affectés à la politique en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées ». En clair, une maison commune pour tout le monde mais avec des droits et des dispositifs différents. Exemple : allocation personnalisée pour l’autonomie pour les uns, prestation de compensation du handicap pour les autres.

Des évaluations et des plans d’aides distincts

Un amendement, ajouté sous la pression des associations de personnes handicapées opposées au projet, garantit d’ailleurs des évaluations et des plans d’aides distincts. Mais les équipes chargées de l’instruction des demandes travailleront sans doute indifféremment auprès de ces deux publics. C’est l’un des objectifs poursuivis par les départements : mutualiser le plus possible les moyens afin de réaliser des économies. L’Assemblée des départements de France plaide d’ailleurs de longue date pour « la création de MDA succédant aux MDPH ». Lire la suite ...

 

Manif en faveur des MDPH : des "maisons" précieuses ?

Vendredi, 16 Octobre 2015 15:38

Source : informations.handicap.fr

Ils sont une trentaine à battre le pavé parisien devant un décor symbolique dressé pour l'occasion sous les fenêtres du ministère de la Santé et des affaires sociales. Il est 14h ce 14 octobre 2015. Un mur de briques branlantes prêt à s'effondrer, sur lequel on peut lire : « MDPH : Stop à la casse ». La mobilisation est malheureusement restée confidentielle malgré l'appel national de l'APF (Association des paralysés de France). Les militants, pour la plupart en fauteuil roulant, entendent dénoncer les menaces qui pèsent, selon eux, sur les Maisons départementales des personnes handicapées.

DĂ©cideur et payeur ?
Actuellement, ces structures sont pilotées conjointement par l'Etat, le conseil départemental, les associations, l'Agence régionale de santé, la Caisse d'allocations familiales, regroupés au sein d'un groupement d'intérêt public. Pour le moment indépendantes et impartiales mais jusqu'à quand ? L'APF craint en effet que leur fonctionnement ne soit remis en cause par « les projets locaux de certains conseils départementaux, qui tentent d'intégrer les MDPH dans l'organigramme de leurs services ». L'association redoute une « mainmise » des conseils départementaux, et des partenaires réduits au rôle de « potiches ». Faut-il redouter, face aux difficultés budgétaires de certains départements, l'instauration de disparités sur notre territoire national ? Par ailleurs, comment le décideur pourrait-il être aussi le payeur ? L'APF regrette également que le projet de loi sur le vieillissement, en cours d'adoption au Parlement, favorise le développement de Maisons de l'autonomie (MDA). Déjà expérimentées dans plusieurs départements, celles-ci regroupent les services destinés aux personnes âgées en perte d'autonomie et aux personnes handicapées. Lire la suite ...

 

MDPH : les personnes handicapées veulent garder leurs maisons

Vendredi, 16 Octobre 2015 15:31

Source : faire-face.fr

Journée de mobilisation nationale à l’appel de l’Association des Paralysés de France pour dire non au démontage des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Dans la Capitale, une pétition de plus de 36 000 signatures a été remise à Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, pour défendre ces guichets uniques d’accès à leurs droits.

14h, ce mercredi 14 octobre sous les fenêtres du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, à Paris. L’Association des Paralysés de France (APF) et d’autres associations représentatives des personnes handicapées sont venues remettre à la ministre, Marisol Touraine, les plus de 36 000 signatures de la pétition « Touche pas à ma MDPH ! », lancée en mars 2015. Ni le froid, ni la pluie n’altèrent la détermination des manifestants. Sur un grand panneau, ces mots « MDPH, Stop à la casse ! » et en dessous un mur de briques à moitié détruit symbolisant le démontage en cours des Maisons départementales des personnes handicapées, guichets uniques d’accès à leurs droits, mis en place par la loi du 11 février 2005. Lire la suite ...

 

APF : STOP À LA CASSE DES MDPH !

Vendredi, 16 Octobre 2015 15:16

Source : seronet.info

L’APF (Association des paralysés de France) a appelé le 14 octobre 2015 à une journée nationale d’action afin de "dénoncer les menaces qui pèsent sur les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)" et cela notamment "dans le cadre du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement". Explications.

Depuis janvier 2014, l’APF se mobilise "face à l’inquiétante question du devenir des MDPH dont l’indépendance et l’impartialité décisionnelle sont remises en cause par la politique de certains conseils départementaux", explique un communiqué de l’Association des paralysés de France. "Ces guichets uniques d’accès aux droits (…) sont en danger : ils pourraient être remplacés par des dispositifs de plus en plus intégrés aux Conseils départementaux avec le risque de désavantages certains pour les personnes en situation de handicap et leur famille", avancent l’APF. L’association note que, déjà, de "nombreuses personnes expriment (…) leurs difficultés pour accéder à leurs droits, cette remise en cause des MDPH va accroître ces complications ! Aujourd’hui la priorité n’est pas de modifier les MDPH mais bien de leur donner des moyens supplémentaires afin d’améliorer leur fonctionnement dans l’objectif de répondre efficacement aux attentes et besoins des personnes". Lire la suite ...

 

Neuf MDPH sur dix ont vu leur activité augmenter en 2014

Mardi, 04 Août 2015 12:47

Source : localtis.info

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) publie les premières données sur l'activité des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) en 2014. Ce document - réalisé à partir des retours de 96 départements - sera complété par un bilan définitif en fin d'année, certaines données étant encore sujettes à validation, complément ou vérification. Du coup, certains tableaux ou graphiques ne portent que sur une partie - significative - de l'échantillon. Les tendances observées à ce stade devraient toutefois se confirmer dans le bilan définitif.

Soixante demandes pour mille habitants

Premier enseignement : la tendance à la hausse de ces dernières années ne se dément pas. Neuf MDPH sur dix affichent ainsi une activité en hausse par rapport à 2013. Les MDPH ont reçu, en moyenne, 60 demandes pour mille habitants (contre 57 en 2013). Côté enfants, cette moyenne correspond à 47 demandes pour mille habitants de moins de 20 ans et, côté adultes, à 94 demandes pour mille habitants de 20 à 59 ans. La part des enfants dans le total des demandes varie de 11% (en Haute-Vienne) à 33% (en Mayenne). Cette moyenne globale de 60 demandes pour mille habitants recouvre des variations départementales - difficilement explicables - allant de 37 en Eure-et-Loir à 88 dans l'Aisne. Lire la suite ...

 

Page 5 sur 21

«DĂ©butPrĂ©cĂ©dent12345678910SuivantFin»

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2017 Médialis - Tous droits réservés