Actualités des MDPH

Surcharge des MDPH : certains employés aussi sont à bout !

Jeudi, 16 Juin 2016 09:07

Source : informations.handicap.fr

Des mois d'attente pour une carte de stationnement, pire encore pour une orientation, des téléphones qui sonnent dans le vide, des dossiers qui s'alourdissent… Les usagers des MDPH (maison départementale des personnes handicapées) ont souvent la dent dure contre la lenteur et la complexité des procédures, las de frapper aux portes sans relâche. Mais qu'en est-il du côté des employés ? Subissent-ils eux aussi ces dysfonctionnements, sont-ils eux aussi à bout face à la charge de travail ? La réponse est manifestement oui et certains entendent le faire savoir.

Vannes en grève le 3 juin

C'est ainsi que plus de la moitié des employés de la Maison de l'autonomie de Vannes (Morbihan) ont décidé de se mettre en grève le 3 juin 2016, comme le rapporte le site letelegramme.fr. Brandissant leurs pancartes devant l'entrée, ils  protestaient contre le manque de personnel et de moyens qui ne leur permet plus de faire face à l'accroissement des demandes. « Nous ne sommes pas suffisamment nombreux pour apporter un service satisfaisant aux usagers. Les délais d'attente de traitement des dossiers ne cessent de s'allonger », explique l'un d'eux. Au point de devenir « inacceptables ». Quatre mois pour une carte d'invalidité (contre deux mois auparavant), presque neuf pour une reconnaissance de travailleur handicapé et en moyenne douze pour une orientation médico-sociale. Lire la suite ...

 

Handicap mental : plus de la moitié des MDPH ne respecteraient pas le délai de quatre mois

Mercredi, 27 Avril 2016 10:06

Source : localtis.info

Quatre associations représentant les personnes handicapées mentales - dont Autisme France - publient les résultats d'une enquête réalisée auprès de leurs membres intitulée "Votre MDPH respecte-t-elle la loi ?". L'étude repose sur l'exploitation de 1.869 réponses à un questionnaire d'une quinzaine d'items, portant sur les délais de traitement des demandes par les maisons départementales des personnes handicapées, le respect des dispositions légales et celui du libre choix du praticien lors de l'établissement du diagnostic et des évaluations permettant de compléter le dossier.

Pas de transmission du plan personnalisé de compensation avant la CDAPH

Si on excepte le libre choix du praticien, qui semble globalement respecté, les résultats apparaissent pour le moins mitigés. Ainsi, 51% des répondants indiquent que leur MDPH ne respecte jamais ou rarement le délai légal de quatre mois imparti pour statuer sur une demande. En outre - et par exception à la règle qui tend à s'imposer - le silence de l'administration au terme de ces quatre mois vaut rejet. Lire la suite ...

 

Les MDPH s'adaptent pour faire face Ă  la croissance continue de la demande

Jeudi, 17 Mars 2016 10:15

Source : localtis.info

Il y a trois mois, la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) publiait une première synthèse des 97 rapports d'activité que lui ont transmis les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) pour l'année 2014. Cette première synthèse était centrée essentiellement sur l'activité de ces structures et mettait à nouveau en évidence une poursuite de la hausse de l'activité, avec une progression de 7% du nombre de demandes reçues (voir notre article ci-contre du 26 novembre 2015).

Un investissement fort sur l'accueil

Trois mois plus tard - et comme chaque année -, la CNSA publie une analyse plus exhaustive, ajoutant aux données quantitatives déjà présentées une approche plus approfondie et plus qualitative, toujours à partir de l'exploitation des rapports d'activité et assortie de très nombreux exemples. Ce neuvième rapport est titré "Les MDPH face à de nouveaux enjeux".

Il montre notamment comment les MDPH adaptent leurs processus face à la croissance continue de la demande et cherchent des marges de manœuvre. La qualité et l'efficacité de l'accueil sont ainsi de plus en plus essentielles pour accompagner les demandes (quatre millions par an) et réguler les flux (1,6 million de visiteurs). Cet enjeu recouvre l'accueil physique, téléphonique, mais aussi le traitement du courrier papier ou électronique. Pour réduire la pression sur l'accueil physique et téléphonique, certaines MDPH développent même de véritables portails pour les usagers et/ou les professionnels.

La dématérialisation des dossiers et la gestion électronique des documents (GED) contribuent également au renforcement de la qualité de l'accueil. Enfin, la territorialisation poursuit sa montée en charge : 46% des MDPH ont déjà passé au moins une convention avec un partenaire pour qu'il assure un accueil de premier niveau. Lire la suite ...

 

La Maison départementale du handicap fête ses dix ans

Vendredi, 26 FĂ©vrier 2016 15:47

Source : ladepeche.fr

La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) fête ses dix années d'existence. Située au 10, place Alphonse-Jourdain à Compans et bien sûr accessible aux handicapées, elle est une sorte de «guichet unique où chaque personne a une réponse individualisée à sa demande», selon Georges Méric, président du conseil départemental 31, qui rappelait hier, lors d'un point presse : «le Département consacre 50 % de ses ressources à l'action sociale vers les plus fragiles dont 25 % au handicap».

La MDPH, ce sont 125 agents, 80 000 demandes par an en 2015 soit quatre fois plus qu'en 2006, 126 000 usagers qui ont un dossier, 33 000 usagers accompagnés en 2015 dont 7 000 jeunes.

Alain Gabrieli, vice-président du Département en charge du handicap, a rappelé lui que «85 % des collèges sont accessibles aux handicapés». La mise en praticabilité de ceux qui ne le sont pas encore est en cours.

Au chapitre des projets de la MDPH, une refonte totale de son site internet ou la poursuite des efforts en matière de scolarisation des enfants handicapés. À noter que le Département a ouvert le bénéfice de la téléassistance aux personnes invalides à 80 %. Lire la suite ...

 

Handicap : la MDPH31 célèbre 10 ans de service public

Vendredi, 26 FĂ©vrier 2016 15:44

Source : haute-garonne.fr

En février 2016, la Maison départementale des personnes handicapées, MDPH31, célèbre ses dix ans. Sous la responsabilité du Conseil départemental, ce lieu d’accueil facilite le quotidien des personnes en situation de handicap. Depuis 2006, c’est un guichet unique ouvert à tous les âges de la vie et à tous les handicaps.

Chef de file de l’Action Sociale, le Conseil départemental de la Haute-Garonne consacre près de 50 % de ses ressources à l’action sociale vers les plus fragiles.

Malgré les contraintes financières qui pèsent sur la collectivité, le Conseil départemental de la Haute-Garonne, fait le choix de maintenir son budget consacré au handicap afin de conserver une qualité de service. En 2016, 182 millions d’euros, soit 25 % des dépenses sociales, y sont ainsi dédiés.

L’action du Département et de la MDPH31 favorise l’inclusion des personnes en situation de handicap, en leur permettant de réaliser leur projet de vie. Cela passe par trois priorités : l’aide au maintien à domicile, un accompagnement individualisé, l’aide à la scolarisation des enfants en situation de handicap. Lire la suite ...

 

Page 3 sur 21

«DĂ©butPrĂ©cĂ©dent12345678910SuivantFin»

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2017 Médialis - Tous droits réservés