Actualités du handicap

Paris : une « maison digitale » pour guider les femmes handicapĂ©es vers l’emploi

Lundi, 09 Janvier 2017 14:37

Source : leparisien.fr

Une mention spĂ©ciale au Prix des Droits de l’homme et l’ouverture dans ses murs de la premiĂšre « Maison digitale » de Paris. Les tabous tombent et l’efficacitĂ© commence Ă  payer pour Ecoute Violences Femmes HandicapĂ©es *, cette ligne d’Ă©coute et d’accompagnement lancĂ©e en 2015 par l’association parisienne « Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir » (FDFA), engagĂ©e depuis 13 ans contre l’exclusion de « celles Ă  qui il manque quelque chose ».

Lire la suite ...

 

CrĂ©ation de gĂ©rontopĂŽle d'Ile-de-France (GĂ©rond’if)

Mercredi, 31 Août 2016 14:02

Source : aphp.fr

L’assemblĂ©e constitutive et le premier conseil d’administration* de GĂ©rond’if se sont tenus mardi 5 juillet 2016. A cette occasion, le GĂ©rontopĂŽle a Ă©tĂ© officiellement crĂ©Ă©. FondĂ© par l’AP-HP, la FHF, la FEHAP, l’URIOPSS et la Fondation HĂŽpitaux de Paris-HĂŽpitaux de France, GĂ©rond’if vise Ă  fĂ©dĂ©rer les acteurs intervenant dans les champs de la gĂ©riatrie et de la gĂ©rontologie en Île-de-France, afin d’y promouvoir et dynamiser la recherche, l’innovation et la formation : accompagnement des personnes ĂągĂ©es, prĂ©vention des consĂ©quences du vieillissement, maintien de l’autonomie.

GĂ©rond’if a vocation Ă  dĂ©velopper l’ensemble des compĂ©tences existantes en Île-de-France dans les domaines de la gĂ©riatrie et de la gĂ©rontologie. Cette structure permettra de crĂ©er une communautĂ© rĂ©gionale de professionnels (mĂ©dicaux, mĂ©dico-sociaux, sociaux) intervenant dans les deux secteurs en question.

FinancĂ© Ă  ce stade en grande partie par l’ARS Île-de-France et les membres fondateurs, notamment l’AP-HP, ce gĂ©rontopĂŽle rĂ©gional vise Ă  faciliter le transfert de la recherche et des progrĂšs rĂ©alisĂ©s dans le domaine de la gĂ©rontechnologie vers le soin, le secteur mĂ©dico-social, la mĂ©decine de ville et les services Ă  domicile.

GĂ©rond’if doit Ă©galement contribuer Ă  Ă©valuer du point de vue mĂ©dico-Ă©conomique, mais aussi de celui des sciences humaines et sociales, les actions menĂ©es en matiĂšre de prĂ©vention, de soins, d’aide technique et de formation des professionnels de santĂ© et mĂ©dico-sociaux.

Des actions ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© engagĂ©es, comme l’élaboration d’un passeport de compĂ©tences gĂ©riatriques, l’expĂ©rimentation de solutions ou de services gĂ©rontechnologiques, l’étude de l’impact fonctionnel d’ateliers de prĂ©vention du bien vieillir, ou encore l’évaluation du risque hĂ©morragique chez des sujets trĂšs ĂągĂ©s traitĂ©s par un nouvel anticoagulant oral.

GĂ©rond’if a parallĂšlement vocation Ă  veiller au respect des valeurs Ă©thiques (bienveillance, Ă©quitĂ©, dignitĂ© et autonomie du sujet ĂągĂ©) dans chacun des projets menĂ©s. Lire la suite ...

 

L'autisme, un handicap qui peut devenir un atout dans la Silicon Valley

Mercredi, 31 Août 2016 12:53

Source : lepoint.fr

Corey Weiss ne dĂ©chiffre peut-ĂȘtre pas bien certains signaux sociaux, mais il s'y connaĂźt en logiciels: l'hyper attention aux dĂ©tails de cet autiste de 27 ans lui a valu un poste chez MindSpark, une startup cherchant Ă  faire Ă  la fois des affaires et du social.

MindSpark, basée à Santa Monica en Californie, recrute des autistes comme "analystes" pour tester des logiciels.

"Je vois des choses que d'autres ne verraient pas", explique le jeune homme, diagnostiqué autiste dans son enfance. "La plus grande force, c'est que ça me rend davantage tourné vers le détail; je suis plus concentré".

Selon l'organisation amĂ©ricaine Autism Society, environ 1% de la population mondiale est touchĂ©e par ce trouble qui peut se manifester Ă  des degrĂ©s divers: les plus touchĂ©s fuient les contacts visuels, ne parlent pas ou peu; d'autres maĂźtrisent le langage et ont mĂȘme l'esprit trĂšs acĂ©rĂ©, mais restent incapables de comprendre et de respecter certaines normes sociales.

C'est dans ce second groupe d'autistes sans déficience intellectuelle, dits "de haut niveau", que MindSpark recrute. Leur obsession des détails et leur capacité de concentration sont des atouts dans le secteur informatique, explique Chad Hahn, cofondateur de l'entreprise, évoquant un "énorme réservoir de salariés talentueux que peu de monde regarde". Lire la suite ...

 

Cécité : une appli " radar " pour mieux se repérer en ville

Vendredi, 26 Août 2016 11:57

Source : handicap.fr

« Vous marchez vers l'ouest. Devant vous, il y a une banque, une bibliothÚque, un cabinet de dentiste, un taxi », précise la voix. Source d'indications géo localisées, Autour, application téléchargeable gratuitement, accompagne les personnes déficientes visuelles dans les rues de leur ville et leur indique ce qui se trouve autour d'eux. Conçue par des chercheurs de l'université McGill de Montréal, au Québec, elle est disponible sur l'Apple Store et en version Android. Seul bémol : elle ne fonctionne pour l'instant qu'au Canada.

Comme un scanner pour « voir » la ville

Autour fonctionne à la maniÚre d'un radar. C'est là son atout principal ; l'appli se charge de détecter les lieux pour donner des repÚres précis à l'utilisateur au fur et à mesure que celui-ci avance. Pour permettre de se familiariser avec l'interface, un tutoriel interactif présente les modes proposés une fois l'appli ouverte. Lorsque le téléphone est placé horizontalement, le « mode faisceau » repÚre les intersections et éventuels obstacles par ordre croissant de distance tandis que le « balayage radar », activé si le téléphone est en position verticale, annonce la nature des lieux qui se trouvent autour de l'utilisateur. Sans oublier les indications sur les éventuelles erreurs de localisation.

Des repÚres précis sans s'encombrer

L'application nĂ©cessite l'utilisation d'Ă©couteurs. Afin d'Ă©viter d'endommager les conduits auditifs, il est recommandĂ© d'utiliser des Ă©couteurs Ă  conduction osseuse – qui transmettent le son grĂące Ă  un systĂšme de vibrations - ou Ă  air libre, plus appropriĂ©s en cas d'Ă©coute prolongĂ©e. « GrĂące Ă  cette appli, je n'ai pas besoin de penser Ă  quelque chose de supplĂ©mentaire Ă  emporter avec moi, je l'ai toujours Ă  portĂ©e de main si je prends mon tĂ©lĂ©phone. Cela me donne beaucoup d'informations sur ce qui m'entoure quand je sors », confie un utilisateur qui a contribuĂ© au dĂ©veloppement du projet. Lire la suite ...

 

Page 8 sur 143

«DĂ©butPrĂ©cĂ©dent12345678910SuivantFin»

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2018 Médialis - Tous droits réservés