Actualités du handicap

Impression 3D : concevoir son fauteuil, c'est possible !

Mardi, 14 Juin 2016 15:39

Source : informations.handicap.fr

Il n'est plus exagéré de parler de révolution. L'impression 3D, autrement appelée fabrication additive, innove dans le domaine de la santé afin d'améliorer le quotidien des personnes handicapées ou atteintes de cancer. Nouvelle prouesse technologique, un fauteuil roulant entiÚrement imprimé en 3D et adapté à la morphologie de l'acheteur a été présenté en mai 2016 outre-Manche, à la Clerkenwell Design Week de Londres.

1er modĂšle entiĂšrement personnalisable

Comment réaliser cette prouesse ? En faisant appel au body mapping ; les techniciens (de l'entreprise Materialise, spécialiste de la 3D) scannent la morphologie de l'utilisateur, analysent son handicap et sa position assise puis impriment un modÚle unique adapté. Résultat de six mois de recherches, ce fauteuil est le fruit d'une collaboration avec des personnes en situation de handicap et des professionnels de santé. Il s'appelle Go. Un nom simple et minimaliste à l'image de son look, trÚs épuré. Selon son designer, Benjamin Hubert, de la société britannique Layer design, « il a été dessiné pour s'adapter à un large éventail de besoins et de modes de vie ». Comme la plupart des barres du fauteuil, le repose-pied est en titane et les rayons des roues en fibre de carbone. Le siÚge est composé d'une résine combinée à un thermoplastique polyuréthane, utilisé pour plus d'élasticité. Il s'agit donc d'un fauteuil actif, mais des barres de poussée et de transfert, ainsi que des protections latérales sont disponibles en option. Lire la suite ...

 

Le guide autisme pour les MDPH

Mercredi, 27 Avril 2016 10:37

Source : mediapart.fr

Le guide (138 pages) commence par une description du diagnostic et du fonctionnement des personnes avec TSA.

Le diagnostic doit se faire avec la CIM-10

Utile rappel page 10: «Tout diagnostic figurant en classification CFTMEA doit ĂȘtre mentionnĂ© en Ă©quivalent CIM-10 «

Ce n'est pas tellement difficile : pour le RIMP (relevĂ© informatisĂ© mĂ©dical en psychiatrie), les Ă©diteurs de la CFTMEA fournissent un logiciel de conversion automatisĂ© du diagnostic CFTMEA en CIM-10. A la MDPH, cela devrait ĂȘtre pareil : « psychose infantile » dans un certificat mĂ©dical doit se traduire par « TED »= F84 et doit ĂȘtre introduit dans le systĂšme informatique. Lire la suite ...

Autisme : les aides financiÚres aux parents augmentées

Mercredi, 27 Avril 2016 10:17

Source : pourquoidocteur.fr

Victoire pour les familles d'enfants autistes. L'une de leurs principales revendications, martelĂ©e Ă  l'occasion de la journĂ©e mondiale de l’autisme du 2 avril, a Ă©tĂ© entendue. Ils voulaient amĂ©liorer les aides financiĂšres aux familles pour une meilleure prise en charge des enfants, c'est dĂ©sormais chose faite. Lors du ComitĂ© national autisme qui se rĂ©unissait hier, SĂ©golĂšne Neuville, secrĂ©taire d'État en charge du handicap, a dit vouloir pallier « l'insuffisance de prise en charge financiĂšre » de certains spĂ©cialistes tels que les psychologues, Ă©ducateurs ou psychomotriciens.

Ces acteurs sociaux travailleront au sein de « pĂŽles de compĂ©tences externalisĂ©s », et les frais seront remboursĂ©s par l’Assurance maladie. « Les familles qui ont dĂ©jĂ  recours Ă  de tels professionnels pourront les proposer Ă  ces pĂŽles » et « elles n'auront plus rien Ă  payer », a assurĂ© la secrĂ©taire d’État. Lire la suite ...

 

I wheel Share, l'application qui facilite le handicap

Mercredi, 27 Avril 2016 09:59

Source : rtl.fr

I wheel share. Tout le concept de l'application crĂ©Ă©e en dĂ©cembre 2015 par Audrey Sovignet tient dans son nom. Un habile jeu de mots en langue anglaise : À l'Ă©crit, "Wheel share" veut dire "fauteuil roulant". PhonĂ©tiquement, ces trois mots signifient Ă©galement "Je vais partager". Le but de l'application ? Cartographier les lieux accessibles aux handicapĂ©s. Mais pas seulement : "C'est avant tout l'accessibilitĂ© aux expĂ©riences. On s'adresse aussi aux sourds, malentendants, non-voyants et malvoyants", explique Audrey Sovignet.

L'idée de cette application est née lorsque Lucas, le petit frÚre d'Audrey Sovignet, a été victime d'un accident de la route qui l'a rendu paraplégique. AprÚs neuf mois passés en centre de réadaptation, le jeune homme a dû se confronter à la dure réalité vécue par une personne en fauteuil roulant. "C'était un peu comme sortir d'un cocon. Cette réalité était pleine d'obstacles et de freins à sa liberté", confirme la chef d'entreprise. Durant ce drame familial, Audrey Sovignet suivait une formation pour apprendre à créer son application mobile. "La solution m'est apparue comme évidente", explique-t-elle. Lire la suite ...

Emploi et handicap, " grande cause régionale " en IDF

Mardi, 26 Avril 2016 14:47

Source : handicap.fr

La nouvelle prĂ©sidente de rĂ©gion Ile-de-France, ValĂ©rie PĂ©cresse, a proposĂ© de faire de l'emploi des personnes handicapĂ©es une « grande cause rĂ©gionale 2016 ». Le 18 fĂ©vrier 2016, le conseil rĂ©gional a approuvĂ©, en partant du constat suivant
 Le marchĂ© du travail francilien reste encore trop largement fermĂ© aux personnes handicapĂ©es ; 50 000 d'entre elles sont sans emploi. Chez les plus de 55 ans, leur taux de chĂŽmage est deux fois plus Ă©levĂ© que pour le reste de la population (48% contre 23%). MĂȘme Ă©cart chez les demandeurs d'emplois peu qualifiĂ©s (34% chez les personnes handicapĂ©es contre 18% pour le reste de la population). Et seuls 20% des Ă©tablissements franciliens respectent l'obligation d'au moins 6% de travailleurs handicapĂ©s, contre 31% en moyenne en France. Quelles consĂ©quences ? Un grand nombre renonce Ă  chercher du travail. Lire la suite ...

 

Page 10 sur 114

«DĂ©butPrĂ©cĂ©dent12345678910SuivantFin»

module-liste-mdph02

 

 

carres-footer

Copyright © 2007-2019 Médialis - Tous droits réservés